donzac.net Just another WordPress site

Espionner un téléphone portable à distance sans le toucher – comment c’est possible ?

Espionner ses proches n’est certes pas une activité dont l’on est toujours fier, mais cela reste pourtant une nécessité pour de nombreux parents, chefs d’entreprise ou pour toute personne doutant de la sincérité de son partenaire. Quelle que soit la raison pour laquelle vous souhaitez connaitre le contenu d’un smartphone qui n’est pas le vôtre, votre première priorité sera toujours d’y parvenir sans vous faire prendre. 

Le problème est que, la solution la plus efficace étant d’utiliser un logiciel espion, l’une des étapes de votre mission d’espionnage va consister à installer l’application en questions sur le téléphone cible.

Malheureusement, ce n’est pas toujours possible. Si son détenteur est particulièrement précautionneux et ne laisse personne toucher son portable, ou que la personne que vous désirez surveiller se trouve à l’autre bout du pays, vous serez alors à la recherche d’une solution pour espionner un téléphone portable à distance sans le toucher.

Espionner un téléphone portable à distance

Mais est-ce seulement possible ? Selon de nombreux sites Internet et “experts du hacking”, pirater un portable sans jamais l’avoir entre les mains est bel et bien une réalité.  Cependant,  vous allez découvrir que toute personne prétendant pouvoir accomplir cet exploit technique est malhonnête et joue sur vos sentiments pour obtenir de l’argent ou des données sensibles. 

Dans l’article d’aujourd’hui, nous vous expliquons pourquoi vous méfier des méthodes d’espionnage à distance. Mais nous vous présentons aussi les rares techniques qui pourraient vous permettre de vous en approcher. 

Pour espionner un téléphone à distance efficacement, il faut installer un logiciel de surveillance

Pour toute personne souhaitant avoir un accès complet au téléphone de sa cible, et donc trouver des réponses précises aux questions et inquiétudes qu’elle peut avoir, la seule solution efficace consiste à installer une application d’espionnage mobile. 

Ce type de logiciel vous permettra en effet de pouvoir : 

  • consulter les SMS/MMS envoyés et reçus (même s’ils ont été supprimés),
  • avoir accès aux journaux d’appels, à la liste des contacts, et à un enregistrement des conversations; 
  • lire les conversations des applications de messagerie instantanée (comme WhatsApp ou Viber) et accéder aux profils sur les réseaux sociaux de votre cible; 
  • accéder aux fichiers médias (photos, vidéos, audios) sauvegardés ou supprimés sur l’appareil; 
  • localiser le téléphone sur une carte grâce à un mouchard GPS; 
  • accéder à tous ses identifiants et mots de passe grâce à une fonction keylogger
  • paramétrer des alertes en fonction des contacts, de mots clé ou d’emplacements spécifiques. 

Le logiciel d’espionnage le plus populaire actuellement est mSpy. En plus de vous donner accès à l’ensemble de ces fonctionnalités (sans avoir à jailbreaké ou rooté l’appareil cible), mSpy offre des tarifs compétitifs (et une version d’essai de plusieurs jours) et un service client disponible en français ! 

mSpy

Néanmoins, et comme nous allons le voir tout de suite, cette méthode implique d’avoir accès physiquement à l’appareil cible pour y installer votre application de surveillance. 

Peut-on espionner un téléphone à distance sans y avoir accès ?

La réponse à cette question, que se pose toute personne souhaitant espionner ses proches, est malheureusement non. Il n’existe aucune technique fiable, et accessible pour un utilisateur moyen qui n’a que très peu de connaissances en matière de technologie mobile, d’espionner un smartphone à distance sans le toucher (au moins une fois). 

Le premier mensonge que vont vous tenir ces pseudo hackers est donc de prétendre qu’il est parfaitement possible d’installer une application sur un appareil sans y avoir accès. Pourtant, et en faisant preuve d’un peu de logique, il semble improbable qu’un tel mécanisme existe, et qu’il ne soit proposé par aucun développeur de logiciel légitime. Malheureusement, lorsque l’on craint pour la sécurité de son enfant ou que l’on pense que son conjoint a une relation extra-conjugale, on ne fait pas toujours preuve de logique. 

En réalité, il existe deux raisons pour lesquelles installer un logiciel à distance est impossible. 

Tout d’abord, c’est absolument illégal. Comme nous le verrons un peu plus tard dans cet article, la surveillance d’un appareil comme un smartphone, une tablette ou un ordinateur n’est possible que si la personne qui est espionnée en a conscience. Et qu’elle a donné son accord. C’est le cas notamment lorsque vous voulez garder un oeil sur l’activité en ligne de votre enfant ou de vos employés. Dans ce cas, vous n’aurez aucun problème à obtenir leur portable puisqu’ils vous auront donné l’autorisation de les “espionner”. Dans le cas contraire, espionner un portable sans le toucher n’est pas autorisé par la loi, raison pour laquelle le procédé d’installation à distance ne peut être proposé de manière aussi ouverte que le fond ces fameux sites. 

Pour couronner le tout, installer un logiciel espion sans avoir accès au téléphone cible est techniquement impossible. Le plus souvent, on vous promettra d’y parvenir en vous contentant d’appeler le smartphone que vous comptez espionner ou en lui envoyant un SMS ou un email. Là encore, le procédé peut être tentant car beaucoup moins risqué que d’installer un logiciel espion manuellement. Cependant, ces méthodes sont irréalisables techniquement parlant, comme nous allons le démontrer tout de suite.  

Espionner un telephone sans y avoir accès à distance grâce au bluetooth ?

Le mensonge le plus populaire de ces escrocs de l’espionnage de téléphone portable est qu’il vous suffit d’être connecté via Bluetooth à l’appareil cible pour y installer votre application de surveillance. Or, cela est pratiquement impossible, pour plusieurs raisons. 

La première est que les logiciels espions ne sont généralement pas acceptés par les systèmes d’exploitation mobile les plus répandus. Si le téléphone que vous comptez hacker est un iPhone, les applications comme mSpy ne sont pas approuvées par l’Apple Store. Résultat, et même si vous parveniez à l’installer à distance sur l’appareil, il faudra que celui-ci soit au préalable jailbreaké. Or, cette manipulation nécessite d’avoir accès au téléphone, ce qui revient à vous retrouver à la case départ. 

Mais partons du principe (même si cela est peu probable) que le smartphone que vous comptez espionner a été jailbreaké (ou rooté dans le cas d’un appareil Android). Dans ce cas, et si l’on suit le raisonnement de ces “sites d’espionnage à distance”, vous devriez non pas appeler le numéro cible comme vous le feriez normalement, mais le faire via Bluetooth. 

Pour ce faire, les deux téléphones doivent donc disposer d’une connexion Bluetooth et l’appareil cible devra donc avoir accepté la connexion avec le vôtre. Si la personne en question est plutôt du genre soupçonneuse,  elle risque de se douter que vos intentions ne sont pas nécessairement innocentes. Et si vous cherchez une méthode d’espionnage qui ne nécessite pas d’avoir accès au téléphone parce que son détenteur vit dans une autre ville, le problème de la portée Bluetooth (qui est limitée) va se poser. Le plus souvent, et selon les modèles de portable, vous devrez vous trouver au moins dans la même pièce pour que cela fonctionne… Ce qui n’est pas toujours le cas. 

Pour enfoncer le clou, les fichiers qui vous seront généralement fournis par ces développeurs peu scrupuleux ne seront le plus souvent pas adaptés à la mise à jour du téléphone cible. Ou considérés comme des fichiers indésirables et bloqués par la protection antivirus. Dans la plupart des cas, vous risquez donc de vous retrouver avec un logiciel obsolète qui ne s’ouvrira pas (testez-le sur votre portable pour vous en assurer). Et qui sera donc encore moins capable de vous envoyer des rapports en temps réel de l’activité de votre appareil cible. Echec et mat !

Envoyer un fichier qui installerait le logiciel espion en secret ?

Une autre technique, encore une fois très séduisante, pour installer un mouchard téléphone sans avoir besoin de l’avoir entre les mains, serait de pouvoir envoyer le logiciel espion en question dissimulé dans un message ou un email. 

C’est une technique très souvent utilisée par les escrocs de l’espionnage de téléphone portable car elle peut paraître probable pour toute personne qui n’aurait que des connaissances limitées en cybersécurité. En effet, vous pouvez penser qu’il est possible d’installer un logiciel à l’insu de votre cible, un peu comme le font les hackers avec les malwares, virus ou chevaux de Troie.

En effet, il semble probable que cela soit réalisable sur le plan technique. Mais pensez-vous vraiment qu’une entreprise communiquerait de manière aussi ouverte sur la mise en vente d’un logiciel fonctionnant sur le même principe qu’un virus ? Pire encore, proposerait-elle une telle technologie gratuitement (comme c’est souvent le cas de ce type d’escroquerie) ? La réponse à ces questions est bien évidemment négative. 

La seule exception qui existe : Apple ID

iCloud

A ce stade de notre article, vous pensez certainement qu’il est absolument impossible d’espionner un téléphone portable sans le toucher. En réalité, ce n’est pas tout à fait vrai. Il existe bien une méthode d’espionnage à distance discrète, mais qui ne vous offrira cependant qu’une surveillance limitée. 

Vous pouvez ainsi accéder à certains des fichiers de votre téléphone cible en vous connectant à un espace de stockage des données en ligne : le Cloud. Pour fonctionner, cette méthode implique que l’appareil en question soit donc un iPhone. Et que vous disposiez des identifiants Apple et du mot de passe de votre cible. 

Contrairement à certains logiciels espion, cette méthode de surveillance ne nécessite pas de jailbreaker l’appareil. Pour accéder à l’ensemble des données qui peuvent vous intéresser, vous allez cependant devoir activer la sauvegarde automatique via le Cloud (ce qui implique donc d’avoir le téléphone entre les mains au préalable). Sans cette étape, votre mission d’espionnage risque d’être très limitée puisque nous stockons rarement l’ensemble de nos fichiers (en particulier les plus “anodins” comme les SMS ou les messages instantanés) sur le Cloud.  

Comment fonctionne cette méthode d’espionnage à distance ?

Pour accéder à l’espace iCloud du téléphone cible, vous pouvez vous aider d’une application d’espionnage comme mSpy (qui est la seule à notre connaissance à offrir cette option même pour les appareils qui n’ont pas été jailbreakés). Vous aurez au préalable besoin de collecter l’identifiant Apple et le mot de passe de la personne que vous comptez surveiller. 

Ensuite : 

  • Activez iCloud sur l’iPhone à espionner. Pour cela, il vous suffit de vous rendre dans les paramètres de l’appareil et de vous assurer que la sauvegarde des données sur l’iCloud soit bien activée. Vous aurez la possibilité de choisir les catégories de fichiers qui vous intéressent, comme les emails, les contacts téléphoniques ou l’historique de navigation Safari; Pour cette étape, l’authentification à deux facteurs devra également être désactivée (ce que vous pouvez faire à partir du profil Apple ID; 
  • Ajoutez le compte iCloud cible à votre tableau de bord mSpy : il vous suffira ensuite de vous connecter à votre tableau de bord et de sélectionner le téléphone à pirater. L’application vous permettra de choisir l’option “iPhone sans jailbreak”. A partir de cet espace, vous devrez saisir son identifiant et mot de passe puis cliquer sur “Continuer” pour terminer le processus. 

En optant pour cette méthode, vous aurez accès à plus d’informations contenues dans le téléphone de votre cible et notamment ses messages, appels, conservations sur les applications de messagerie instantanée, applications, sites web visités et contacts. Elle est de plus complètement indétectable puisque la personne que vous surveillez n’aura aucune notification que son iCloud est espionné.  

Quels sont les signaux qui doivent vous faire fuir ?

Si une application prétend pouvoir s’installer sans que vous n’ayez accès directement au téléphone cible, vous devriez déjà prendre vos jambes à votre cou. Mais pour être sûr qu’il s’agit bien d’une arnaque, voici les autres signes qui indiquent que vous n’avez pas affaire à un logiciel espion légitime. 

  • Des prix ou réductions trop alléchantes : s’il peut être tentant d’espionner une personne à distance gratuitement, ou pour une somme modique, il faut bien comprendre que cela n’est en réalité pas possible. En effet, les véritables applications d’espionnage impliquent une technologie complexe (qui va permettre de copier le contenu d’un smartphone et de le sauvegarder sur une base de données accessible à distance). Or, pour que l’entreprise soit rentable, elle va nécessairement devoir exiger un certain prix à ses utilisateurs afin de couvrir ses frais de développement, mais aussi un support client fiable et disponible afin de répondre à vos questions si besoin. Toute entreprise qui prétendrait offrir ce type de services sans aucune contre-partie financière ne proposera non seulement pas un logiciel efficace. Mais risque en plus de gagner de l’argent sur votre dos en vous escroquant ou en revendant vos données personnelles; 
  • Les méthodes de paiement acceptées : certains moyens de paiement offrent à leurs utilisateurs des filets de sécurité qui leur permettent de se faire rembourser s’ils ne sont pas satisfaits de leur achat. C’est le cas notamment de Paypal, qui facilite les remboursements pour tout bien ou service acheté via ce portefeuille électronique. Si l’application que vous comptez télécharger ne le propose pas comme méthode de paiement, il y a fort à parier que vous ne serait pas content de votre logiciel d’espionnage à distance. 

Comment éviter ce type d’arnaques ?

Si ces escroqueries sont si populaires et qu’un nouveau site tenant les mêmes promesses fallacieuses se créé aussi régulièrement, c’est tout simplement parce que les personnes cherchant une solution pour espionner leurs proches sans avoir à toucher leur téléphone sont souvent dans des situations de stress et d’inquiétude intense. Les arnaqueurs vont donc jouer sur le sentiment d’urgence qu’elles peuvent avoir, ou leur envie (qui dépasse bien souvent la raison) d’avoir des réponses à leurs questions. 

Le meilleur moyen de ne pas tomber dans le piège est donc de réfléchir avant d’agir. Comme tout achat que vous pouvez faire en ligne, ou même le simple fait de partager votre adresse email ou vos données personnelles sur une plateforme que vous ne connaissez ni d’Eve ni d’Adam, il est crucial de vous poser les bonnes questions et de faire un minimum de recherches au préalable. 

Maintenant que vous connaissez les principaux signaux d’alerte, la première chose à faire est de taper le nom du logiciel en question sur Google (avec d’autres mots clé comme “avis clients” ou “arnaque” par exemple). Le plus souvent, le moteur de recherche vous donnera accès à des témoignages d’utilisateurs mécontents, qui se sont fait escroqués d’une dizaine d’euros et qui, après s’être rendu compte que le logiciel d’espionnage à distance ne fonctionnait pas, n’ont jamais réussi à se faire rembourser. 

Attention, car l’inverse est tout aussi douteux. Si vous tombez sur des avis dithyrambiques de blogueurs “objectifs”, il y a fort à parier qu’il s’agisse en réalité d’articles rédigés par ces entreprises elles-mêmes ou tout du moins sponsorisés afin de vanter les mérites de leur solution. S’ils insistent sur le fait que leur application ne soit pas une arnaque, il y a fort à parier que c’est au contraire bien le cas.

Pourquoi espionner un téléphone portable à distance ?

Il existe plusieurs raisons de vouloir espionner un téléphone à distance. Les plus courantes sont les suivantes : 

Pourquoi espionner un téléphone

Protéger ses enfants

Nos enfants ont accès à un téléphone portable de plus en plus tôt. S’il peut s’agir d’un excellent moyen de garder un lien avec eux, et de pouvoir les joindre à tout moment, cela peut aussi représenter un danger pour leur sécurité. Nombreux sont les adolescents qui partagent des données sensibles sur les réseaux sociaux (comme leur adresse ou leur numéro de téléphone). 

Sur le web, ils sont aussi plus vulnérables face aux personnes malveillantes et au contenu inapproprié pour leur âge. Afin de vous assurer qu’ils ne soient pas exposé à ces menaces, ou qu’ils ne soient pas victimes de cyberharcèlement, un logiciel d’espionnage à distance vous permettra de dormir sur vos deux oreilles en exerçant une forme de “contrôle parental”. 

S’assurer que son partenaire n’est pas infidèle 

Nombreuses sont les personnes qui doutent de la fidélité de leur partenaire. Et pour cause, une récente étude a prouvé qu’un homme sur 2 et une femme sur trois avaient déjà trompés leur conjoint. Un logiciel espion vous permettra de lever le doute et de vous assurer que votre moitié ne flirte pas avec d’autres personnes sur les réseaux sociaux ou n’entretient pas une relation secrète à votre insu. 

Veiller à la bonne marche de son entreprise 

Pour un chef d’entreprise, surveiller l’activité de ses employés est souvent une nécessité. Les logiciels espion permettront ainsi de vous assurer que vos collaborateurs soient bien productifs (et ne passent pas leur journée de travail sur les réseaux sociaux). Mais aussi de veiller à ce qu’ils ne partagent pas des données sensibles sur votre activité à de potentiels concurrents. 

Retrouver son appareil en cas de perte ou de vol  

Grâce à ses fonctions de localisation via GPS ou de contrôle de vos données à distance, une application d’espionnage peut aussi vous permettre de retrouver plus facilement votre smartphone perdu ou volé. 

Espionner un portable sans le toucher : que dit la loi ?

Comme nous vous l’expliquions un peu plus haut, la loi est très claire en ce qui concerne l’espionnage d’un téléphone portable. En effet, cette pratique n’est autorisée que si la personne surveillée en est consciente et qu’elle a donné son accord. Dans le cas contraire, cela constitue une infraction grave, qui s’apparente à une violation de la vie privée. 

Aux yeux de la justice, ne pensez donc pas que l’infidélité de votre partenaire ou les mauvaises fréquentations de votre enfant vous dédouaneront d’avoir employé cette méthode pour obtenir d’éventuelles  preuves dans le cas où vous vous feriez prendre la main dans le sac. 

L’article 226-15 du code de procédure pénal prévoit, en théorie tout du moins, une peine pouvant aller jusqu’à 1 an de prison et 45 000 € d’amende. Dans la pratique, son application est cependant très rare et dépend du contexte.Pour espionner un portable en toute légalité, il faut en prévenir l’utilisateur et installer une application clairement visible pour une transparence totale. Ou tout du moins opter pour une solution discrète afin que votre cible ne se rende pas compte qu’elle est surveillée.